Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 11:02
Aimons-nous vivants ..

Un hommage a été rendu aux victimes décédées des attentats de Paris, je n'ai pas à juger de la manière adoptée pour cet hommage, ni de comment chacune des familles ou chacun des proches concernés ont entamé leur deuil ! Porter un jugement sur cet hommage national n'a non seulement aucun intérêt, ni aucune portée mais surtout ne changera pas la donne, je ne me prêterai donc pas à l'exercice ni même à juger qui n'a pas mis un drapeau ou qui l'a mis .. quand on parle de la mort, il serait sans doute bon d'avoir un peu de décence et a minima de la fermer, tout autant que de respecter chacun dans sa manière d'aborder le bordel. Ceci est ma vision des choses et elle ne nécessite pas de commentaire.

Au delà si pour les morts nous ne pouvons plus rien, et notre sentiment de toute puissance toujours à côté de la plaque en prend là plein la tronche dès lors que la dure réalité nous rattrape car la mort est imparable (dans le cas présent, elle aurait pu être évitée certainement mais le propos n'est pas là), je rappelle qu'il y a eu :

- 350 blessés, certains toujours hospitalisés, Certains resteront handicapés à vie outre sur le plan strictement psychologique, mais aussi gravement sur le plan physique : certains ont été amputés, d'autres sont paraplégiques ou tétraplégiques.

Leur vie a définitivement basculé !

Je pense que la moindre des choses que nous pourrions faire est bien de nous occuper des vivants et peut-être de réfléchir à ce que nous pouvons faire pour que ce merdier ne se reproduise plus.

La vie aurait-elle moins de valeur que la mort ? Je m'interroge sur le côté mortifère de que je lis sur réseaux sociaux en général et cela ne me rassure pas.


Fin de discours

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat
commenter cet article

commentaires

lutin 04/12/2015 17:54

Il y a des moments où il faut éviter de lire les réseaux sociaux. Personne n'a le droit de juger ou commenter, que chacun par respect de l'autre garde son opinion, elle vaut ce qu'elle vaut comme celle des autres. J'ai beaucoup zapper les réseaux sociaux, la télévision et différentes antennes non par égoïsme mais parce que des jugements me dérangeaient. Nous sommes tous différents.