Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 17:08

Sur le fil de la langue,

Les mots bifurquent,

Se contorsionnent,

Se prenant, incandescents,

Pour du transgressif.

Entre désir et jouissance

Tout se confond, s'entrelace

Lasse

Les mots ne sont rien,

Juste des embrasements éphémères,

Dans la fissure du monde,

trouant le présent.

Quelques fragments épars

Pour ne pas renoncer

Pas encore

Parler pour ne rien dire

Parler pour que ne s'y glisse pas

La face hideuse de l'ennui.

La face terrible du manque.

A la fin, sans doute,

Le silence,

Puis descendre dans l'absence,

La laisser s'installer,

S'attarder puis

Se dissoudre.

La vie est instable,

La vie n'a aucun sens,

Elle nous entortille

Nous enlace

Et nous trépasse

Comme un voile

Ironique

Et illusoire

Derrière lequel

Le néant

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Passions
commenter cet article

commentaires

lutin 02/05/2016 19:51

Lors de la lecture j'ai vu une gymnaste et son ruban habile à le manipuler, comme tes mots s'entrelacent. Belle lecture. Merci

Sans importance 26/04/2016 07:16

Reste à découvrir si au-delà du néant.... au-delà de cet invisible, au-delà de ce "tout", existent souffles d'un quelconque vent...

"Mathilde est là à laisser filer les heures, puis les jours, plus d'obstacle ne la sépare d'elle-même, pas même quelques obligations à part celles qu'elle veut bien encore se créer, dans une tentative de ne pas disparaître totalement, pas encore .."

....

Nina 23/04/2016 18:49

<3