Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 08:34

 

 

J'aime bien l'idée d'un au-revoir sans retour, un genre "je ne rentrerai pas ce soir, ni demain, ni même plus tard".

L'absent a décidément toujours raison contrairement à la croyance populaire, en tous cas il ne demande l'avis de personne, il part voilà tout, une sorte de lien avec son désir et c'est là précisément que la chose se situe.

Se dissoudre donc, non pas mourir, pas encore, juste disparaître un matin ou un soir, se fondre dans la masse informe de l'absence. Il y a là une jouissance, comme une délivrance.

Pourtant, partir ne veut pas dire oublier ! Comme dirait l'autre, son balluchon il n'y a rien à faire on se le trimballe où qu'on aille mais quand même, lâcher ce qui n'excite plus, un lieu, des gens pour un ailleurs où sans doute l'herbe ne sera pas plus verte, mais enfin qu'en sait-on ?

Il y a de la folie dans ces départs, certainement, mais ne serait-ce pas fou de rester quand même, d'insister, là où rien ne peut se construire, là où en réalité on est déjà plus  ...

Mais enfin se rencontre-t-on ailleurs ? la question se pose bien sûr, peut-être se perd-on davantage encore. Peut-être pas ..

Partir est une façon d'échapper à l'accablement, retrouver quelques promesses, une sève nouvelle, une exaltation dont le prix à payer vaut bien quelques pas sur une route inconnue

J'aime bien cette idée ..

 

"Ne m’attendez pas, ne m’attendez plus, je ne rentrerai pas, je ne rentrerai plus".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Fictions
commenter cet article

commentaires

chloé 28/10/2012 10:28


Un petit coucou! Quelque fois partir est le seul moyen de se retrouver, de se sauver,  de s'abstraire à la souffrance des autres qui  se rajoute inexorablement  à la notre! Quand
quelqu'un se noie , il n'est d'aucune aide pour ceux qui se noient autour de lui! soit il coule avec eux, soit il se sauve! Bisous. chloé

Cat 28/10/2012 10:54



bisous Chloé, merci de ta présence



emma 20/10/2012 17:14


partir, un rêve qui taraude les humains à un moment ou un autre... mais le probleme est qu'on ne peut se fuir soi même

Cat 20/10/2012 19:47



Exact .. sans se fuir, peut-être juste peut-on envisager de changer d'air quand celui où l'on est n'est plus respirable et si les raisons ne sont pas intrinsèques à un mal être personnel qu'il
s'agirait sans doute de gérer autrement ..



lutin 09/10/2012 09:56


partir, oui ! mais sans baluchon qui empêche réellement de partir, partir totalement mais pas à moitié, aller de l'avant oui ! mais le dos libre.

Cat 09/10/2012 11:20



tu as raison, quand je parle de baluchon, c'est presque une boutade .. ne pas se charger ! mais partir reste compliqué !



Miche 09/10/2012 06:43


Le véritable départ, ce n'est pas celui qu'on impose aux autres, encore que cela se fasse.


Rompre avec sa propre image... là où je ne suis pas... 


 

Cat 09/10/2012 08:45



Même rompre avec sa propre image est quelque part imposer .. nous sommes interdépendants ! merci Miche