Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 10:13

 

J’sais pas vraiment qui il est,

J’l'ai jamais su

Quelle importance.

J’ai vu juste ses yeux,

Des yeux de loup

Aux abois

Et puis des silences

Comme des mensonges

Une vie en macramé !

 

Eté comme hiver

Il grelottait,

Non de froid,

Juste la trouille

Collée à son ventre

Mais il criait même pas peur

Avec des bulles de rêves

Tout autour.

Il disait un jour

J’irai en Patagonie

Un jour la liberté

Un jour quand j’serai sorti de ma prison,

Quand j’aurai plus mes chaînes

Avec mon p’tit sac, j’partirai !

 

Il était touchant

J’regardais ses yeux et j’pensais

Dommage !

Des rêves à pas chers

Mais ptêtre que l’essentiel

C’est d’y croire

C’est sûrement ça la liberté

Partir même si c’est qu’en songe !

 

Un jour j’suis partie

J’lai plus vu

J’lai plus su

C’est ça la vie,

Je crois qu’il est resté là,

Comme une ombre

Dans la rue !

 

J’sais pas vraiment qui il était,

J’le saurai jamais

Quelle importance.

 

J’me rappelle juste ses yeux,

Des yeux de loup

Aux abois

Et puis des silences

Comme des colères

Dans une vie de mascarade !

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Blog de Cat - dans Slam 'parle
commenter cet article

commentaires

chloé Noura 30/01/2012 13:51


Ce que j'aime chez toi c'est ta façon de capter un regard et de le décoder parce que ce regard tu le connais, c'est ce regard lucide que tu as sur toi et sur  ceux  qui t'entourent !
Quand on a véçu les choses de l'intérieur on est plus amène à les comprendre! Il y a forcément un certain fatalisme qui va avec, c'est mon quotidien aussi! Chloé 

Cat 30/01/2012 14:02



Oui Chloé mais la lucidité a un prix et il est lourd ! comme tu sais sans doute !