Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 18:34

 

 

La chair et le mépris

  La  chair et  le mépris ...

 

                                        Les Hauts  de Hurl' - Horreur  ... !

 

 

A une époque où, comme un retour d'un  refoulé,  longtemps logé dans les inexpugnables excavations des plus profonds ressentiments, et,  vécu,  enfin, dans sa toute puissance d'exultation libératoire à la rage et l'outrance affirmées,  rage redoublée aussi  qu'il s'en trouve, toutefois, encore, pour s'en étonner et s'y vouloir opposer,  la barbarie et le manque de probité refont surface, partout s'enlacent, s'offrent, se donnent à voir, s'offrent en spectacle, s'exposent continuellement, se répandent comme un fiel,  partout,  sur les étals de la honte et du déshonneur,  partout bus à l'envie et avec joie,  la veulerie le disputant fraternellement à une totale incurie généralisée,  le politicien cousine germainement avec le bonimenteur le plus effronté,  avec l'élégance surannée, faussement raffinée, sous leurs désirs à peine feutrés  - le refoulé si longtemps contraint - de totalité sans partage.

 

Sous le feutre de l'habillage sophistiqué, de sa gestuelle tamisée, la brute. La brute, ses mots. Ses mots de brute. Une brute épaisse, à l'ordurière éructation.  Son action, brutale. De même que son silence, son autisme obstiné de brute.  Son autisme obstiné de brute méprisante. Et aux néfastes conséquences.

 

Danse de St Guy sur les tréteaux de l'histoire qui vacille...  Embarqués, entôlés, enrôlés comme des marins ivres, en rade dans un port de fortune, par une bande de dingues sur un rafiot pourri et sans quille qui roule et tangue plus que dangereusement ... Un pays et ceux qui le peuplent, depuis ...  Peu, depuis moins peu, ou,  depuis plus longtemps, et les pas encore là, d'où qu'ils viennent  ... Un pays et son peuple ... Et avec son peuple, tout son peuple à venir... Savez-vous qu'un peuple à venir est fait d'enfants. Vous aimez donc si peu les enfants !   ... Que vous ont-ils donc fait ?  Sinon d'être des enfants, des enfants que vous n'êtes plus ... Satrapes haineux et affreusement vindicatifs !

 

 Humanité et éthique,  figures d'archaïsmes que vous vouez aux gémonies !

 

Notre corps ne nous appartient plus . Vaccinations obligatoires et peines de prison en cas de refus aux US.  Il est la propriété des tenants de la totalité. Le corps est un enjeu politique. Corps abandonné, malmené  des sans-la-chance d'un moceau de papier vaguement plastifié,  des sans-un-toit dessus la tête, depuis longtemps,  peu de temps ou dans un temps à venir.  Corps vendus et avec son temps de vie.  " J'ai cru voir défiler des condamnés  " ...  Le corps n'est plus en liesse. Les révolutions sont loin. Il s'agit qu'il soit tenu. Bien tenu. Bride, laisse, menottes, expertises psychiatriques  ... Le corps, terroriste. Le corps, ce nouveau terroriste. Le corps suspect,  lois d'exception. Puni du pourrissement du corps. Exhibition et putréfaction. Partout l'exhibition. Corps violentés,  déchiquetés, présentés aux journaux télévisés... Gosses gavés de visions de cauchemar. Corps à déplacement rigoureusement et géométriquement couloirisés le long d'invisibles parcours et à l'insu de son récipiendaire d'origine.  " Cécité des contraintes " . Corps chassés, persécutés,  sans vie, atrocement balafrés, mutilés  des grands de ce monde une fois, par le sordide et l'horreur des armes, sortis du jeu par de plus grands encore ... Corps Sumo des Etats. Etats-Ogres. Il y a toujours une loi pour couvrir, justifier toute infamie officielle. 

 

 Maladie, épidémie, contagion ... Le registre est infini.

 

Qu'est ce qui s'exprime... Qu'est ce que ça veut dire ... D'où ça vient cette volonté de faire bouffer de l'horreur ... !  La haine de quoi derrière ça ? ... Quelle justification ... ?  La seule peste qui soit en ce moment, c'est la peste brune !  Retour à l'envoyeur ! ... le seul risque de peste qui soit en ce moment, c'est le risque de peste brune par contagion et cooptation silencieuse et tacitement approuvée. Acceptée.   D'où ça vient toute cette soldatesque carnavalesque de cadavres en goguette qu'on exhume et ré-exhume et qu'on laisse, là, pour le coup, tout décrépit, sans  les derniers soins, interdits, les derniers apprêtements, interdits,  sans les atours, les derniers atours, les derniers gestes de bienséance, au respect dû à celui qui n'est plus. Aucune société ne laisse la mort ainsi oeuvrer, dans toute sa dévastation,  sans l'apparat, sans le baume, cette attention, qui, si elle ne cautérise pas la douleur, au moins ne l'amplifie pas, démesurément et inutilement ... Cadavres de çi de-là, cadavre ici et là  ... D'où ca vient, d'où ça vous vient,  de laisser des corps ainsi à l'abandon,  et de regarder ailleurs, de tourner la tête ailleurs quand on vous parle ! ...  C'est quoi, ce tentaculaire mépris!  Ce ministère avec ministre en tête  ne voulant surtout pas risquer de voir, ni d'entendre, ni d'un tant-soit-peu sentir ce qu'il force d'autres, tant d'autres, à voir, à entendre, à sentir. Et à ne plus jamais oublier, pouvoir oublier d'avoir vu, entendu, senti. Marquage au fer rouge de populations entières quelles qu'elles soient. Ca légifère à tout crin. Esclaves et maîtres. Et bien malin sera le troisième terme.

 

 Rien, rien du cri silencieux et désespéré qui retentit et tombe depuis ces hauts d'hurle-Horreur n'a la moindre chance d'entamer l'autisme,  profond, l'autisme intégral, inhumain et méprisant des tenants de la totalité, maitres du sans-partage-aucun.

 

 

"  Le fascisme,  c'est à dire la bourgeoisie dans son essence,  tente de détruire par la violence toute culture ... "

  ( E Vittorini - Lettres françaises -  27 juin 1947 )

 

"  Cette bourgeoisie là ...Ensuite...Qu'est ce qu'elle a fait...  Parallélement,  elle s'en est pris à d'autres formes de cultures... Elle s'en est pris à d'autres formes de culture,  et la dernière... C'est la culture tout court...  C'est l'art  ... Goebbels a commencé ... Il a dit... L'art, il est  désartifié ... Depuis ... On a fait mieux,  on a progressé, on a progressé...  Parce que,  de nos jours, la bourgeoisie a finalement réussit  à  le  rendre complétement superfétatoire ..."

( J M Straub ) 

 

 


Aujourd’hui, Act Up-Paris a interpellé le ministre de la santé pour qu’il mette fin à une discrimination légale envers les personnes vivant avec le VIH : l’interdiction de soins funéraires.

 

Le cabinet a refusé de nous répondre, nous traitant avec le plus parfait mépris.

 

Les soins post mortem sont interdits aux personnes qui vivaient avec le VIH.  On imagine aisément l’impact que cela peut avoir sur leurs proches, lors des cérémonies funéraires.

Même après leur mort, les séropos sont encore discriminées. Un arrêté leur interdit des soins funéraires. Cette interdiction va être reconduite par le ministère de la Santé, Xavier Bertrand.

Plusieurs associations ont envoyé un courrier, le 23 septembre, à Xavier Bertrand, pour lui demander de mette fin à cette discrimination.  Cette lettre est restée sans réponse.  Aujourd’hui, des militantEs d’Act Up-Paris ont appelé sans relâche les services du ministre de la santé.  Sans réponse.  Le conseiller technique en charge du sujet, Julien Emmanuelli, a refusé de nous parler.  La directrice de cabinet, Marguerite Bérard-Andrieu, la directrice adjointe, Agnès Marie-Egyptienne, le chef de cabinet, Mathieu Gressier, ou la conseillère pour la communication, Gwladys Huré, nous ont traité avec le plus parfait mépris.  À l’insulte faite à nos morts, chacun(e)  des membres de ce cabinet rajoute le mépris, l’irrespect, le refus de s’adresser aux malades.

Autres membres du cabinet contactées et qui ont refusé de nous répondre : Isabelle Schmid, Lionel Rimoux, Loïc Josseran, Gautier Guignard, François-Xavier Selleret, Jérôme Marchand-Arvier, Pierre Pedinelli, Olivier Villemagne, Isaure Mercier, Sophie Gaugain, Elise Noguera, Christian Thuillez.

 

 

 

http://blogs.mediapart.fr/edition/sida-battre-la-campagne/article/231211...

 

http://www.actupparis.org/spip.php?article4716

 

 

 

42895364.jpg

 

    La chair  et  le  mépris

 

xbertrand2.jpg

 

 http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-guerrini/281211/la-chair-et-le-mepris

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans En vrac
commenter cet article

commentaires