Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 15:54

Lui

 

 

 

Il y avait comme un ravage dans son regard, une ombre de mal !

 

Il souriait, d'un sourire éreintant, une trace sauvage ! Je savais qu'il ne promettrait rien, les paroles disait-il, sont des leurres, des mensonges et si je te promets le clair, tu ne trouveras que l'obscur.

Le monde n'est pas merveilleux, il n'y nulle part où aller, nulle sortie avant la fin, la sérénité n'a ni d'air ni de place, il n'y a pas de paisible. Il faut empoigner les choses, les plier, les soumettre, tout n'est que rapport de forces ou abandonner.

 

Je restais là, fascinée, devinant dans ses mots le froid qui l'habillait, comme un silence où la lumière lassée se serait rétractée face à la route trop longue, trop escarpée !

 

Ne lâche pas ma main pourtant, continue avec moi, même s'il n'y a pas de lieu, pas de présent ni de demain, le temps s'étire, c'est tout ! Rien ne cesse de disparaître, les souvenirs même se transforment, faire du beau avec du laid, pour avoir moins froid dedans, pour oublier qu'on rate toujours, nos vies même s'effacent.


Je fermais les yeux pour mieux écouter encore .. l'essentiel de ce qu'il était, ce qu'il y avait là de blessure et de désespoir même s'il éclatait de rire quand j'effleurais son pessimisme. Il était attachant dans l'intensité qu'il mettait à détruire, repoussant d'un geste de la main, dans les volutes de son cigare, les émotions qui l'agitaient ! J'aimais cette virilité fragile, j'aimais ses yeux noirs, j'aimais ses interrogations quand à la force qui nous pousse à vivre, pourtant.


Je me lovais dans son cou, bouffant son odeur, je crois que c'était ça l'amour, un partage de chaleur dans le lugubre de la vie, dans les soirs trop noirs. J'aimais me camoufler dans ses haines, dans ces routes inatteignables qu'il construisait pour moi, m'évaporer à l'aune de ses idées noires.

 

Lui, il avait l'élégance de ceux qui titubent, tout en tendresse, tout en panache !

Si intensément vivant et libre, malgré tout !

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Passions
commenter cet article

commentaires