Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 08:34

 

 

 

La mémoire, le rempart au mal de l'autre,


Au mal à l'autre

 

Ni pourquoi ni comment,

Quelle importance.

 

Il n'y a que de l'intime, une trace hors parole, là au creux du ventre,

 

Un lieu où tout est, à jamais

 

Un lieu de force,

Un lieu entre néant et vie.

 

Au milieu de tous, oui

Mais seul

 

Face à l'écrit qui dialogue

 

La nuit !


 

Rien ne s'accomplit, tout s'enchaîne

 

Dans le secret,

 

Dans la violence

 

Dans le cri des mots

 

Nulle part au fond que dans un silence sauvage.

 

Les brisures, les blessures sont des luttes,

 

Ni vides ni pleines,

 

Juste là posées

 

Eclatantes,

 

Dans le tragique de l'humanité.

 

L'écrit ne cicatrise rien, il exacerbe,

 

Pour ne rien oublier

 

Non pas par une jouissance de cendres,

 

Non, juste pour acérer

 

L'assourdissant

 

Sans prière

 

Au milieu du manque,

 

Empli de mots

 

Tapis dans l'ombre.

 

Ce n'est pas, non ce n'est pas un désespoir,

 

Ce n'est pas non plus de l'innocence,

 

C'est une hantise,

 

Luttant contre l'oubli

 

Quand il se fait tard,

 

Dans le bruissement des mots !

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Passions
commenter cet article

commentaires

Miche 25/03/2014 05:19


Slam, mots venus du ventre...


 

Cat 25/03/2014 07:46



merci Miche