Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 10:23

 

 

 

L'Autre est un con par définition en particulier quand il ne va pas dans le sens du vent.
L'agresser, lui trouver toutes les casseroles possibles, réelles ou figurées, est à n'en point douter une défense pour le moins douteuse qui d'ailleurs ne règle pas le problème soulevé ..
Au fond comme on se sent morveux, on se mouche comme on peut ! Nous sommes dans une immense cour de maternelle et ce n'est pas rassurant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

chloé 06/04/2012 23:40


Oui Cat de l'impuissance, c'est tout  à fait cela et on se sent si miniscule! On est si peu de chose dans ce grand monde qui va tout de travers alors faute de mieux et pour rester debout on
écrit! Pour qui, pour quoi, je ne sais même pas le dire!Ce que je cherche, ce que j'attends, je ne le sais pas moi même! L'illusion peut être d'être entourée, un besoin de reconnaissance! va
savoir! J'envie les insouciants, ceux qui arrivent à vivre sans se poser de questions! Bisous et toi aussi prends soin de toi! Lili ou chloé si tu préfères.

Cat 07/04/2012 10:41



Le sage juif dit "sauvez un homme et vous sauvez l'humanité", alors minuscule oui sûrement, peu de choses certainement, mais on peut toujours faire même de manière minuscule ! Ecrire comme le dit
Duras c'est parfois crier sans bruit, c'est une forme de thérapie, chacun trouve la sienne ! Et pour l'insouciance, oui j'envie ceux qui sont nés avec, ce n'est pas mon cas,  désillusion a
été distillée dès le départ, c'est comme ça et pourtant je n'ai pourtant cessé de croire que le monde n'était pas celui que je voyais, je crains que si pourtant ! Allez hauts les coeurs, la
conscientisation est à mon sens une qualité même si inconfortable ! Bisous Lili (j'aime bien ce prénom tiens !)



chloé 06/04/2012 15:25


C'est vrai , elles restent souvent virtuelles!! je ne m'explique pas bien pourquoi d'ailleurs! Aux indignés à Quimper nous étions neuf, autant dire personne! Chacun est enfermé dans sa bulle,
c'est le système actuel qui veut ça! "diviser pour mieux règner"! chacun sauve ses meubles, se sauve quand le bateau coule! c'est le propre de l'ëtre humain! Trop d'infos, tuent l'info; trop de
misère, de souffrance fait qu'on la gomme pour pouvoir survivre! Je n'ai pas non plus de solutions et subit mais ne parvient pas à me résigner!Je réagis dans mon quartier, suis attentive au petit
vieux près de chez moi qui crève dans sa solitude, j'accompagne ma mère dans la fin de sa route, héberge mon fils dans son mobil home dans le jardin  en dépit des lois en vigueur... C'est
peu mais c'est déja un pas! Puis je aller au delà sans basculer à mon tour, je ne sais pas! Bisous Cat.

Cat 06/04/2012 16:03



Je sais ma Chloé, comme toi je fais ce que je peux à mon petit niveau, puis-je comme tu t'interroges aller au delà sans basculer, je n'en suis pas certaine, ma résistance est un peu vaincue ces
temps-ci ! il n'empêche que comme toi je ne sais pas me résigner, mais quand je lis certains discours, toute la haine qui se déverse et souvent d'ailleurs sur celui qui se noie, je me dis que
vraiment l'humanité n'a pas beaucoup évoluée .. je doute de voir un changement avant mon départ définitif ! le temps me manque, l'énergie aussi et de plus en plus ! mais je continue de croire que
ce n'est pas un pseudo Etat Providence qui nous sortira du gourbi dans lequel nous sommes entrés ! mais comme dit l'autre, après moi la fin du monde, ce n'est pas de la lâcheté de ma part juste
de l'impuissance ! Bisous ma Belle, prends soin de toi



chloé 06/04/2012 09:44


Mais où Cat! Il n'y a plus un coin dans le monde qui soit épargné! As tu lu "la spirale infernale que j'avais écrit"? Voila ma perception du monde actuel et nous sommes tous dans le même bateau!
Bisous. Chloé


 


La spirale infernale


 




















Dans ce monde médiatique


Devenu trop étroit


Se cultivent, les clivages, la misère  et l’effroi


Avec en  toile de fond comme seule thématique


De défendre nos idées, nos principes et nos droits


Et l’on injecte la peur


Étranglant à la source toute forme de rébellion


Et l’on exploite l’horreur


Pour nourrir la puissance  et la domination


Mais comme pour bien régner, il faut une division


On gratifie les uns par une promotion


En dépréciant les autres jusqu’à leur soumission


On prône l’exclusion, les guerres de religion


La violence, l’injustice, la précarisation


Qu’importe les moyens, tous les profits sont bons


Stratégies offensives, suprême exaltation


D’un pouvoir en dérive qui n’a d’autre érection  


Que la domination, le fric et l’ambition.


 


Puis chacun s’habitue, suis sa destination


Dans le déni total ou dans l’abnégation


 


Les uns s’installent


Et nourrissent à leur tour, leurs propres ambitions.


Affichent leur  standing, exposent leur étal


Détournant  le regard et toute leur attention


De ceux qui n’ont plus rien et qui crèvent la dalle


 


D’autres se bercent d’illusions


Se laissant  emporter vers ce monde féodal


Par ce grand  tourbillon de  la consommation


Où la modération a perdu la raison


Et dans cette frénésie, dans ce monde frivole


La jeunesse à son tour se perd ou bien s’isole


 


  C'est dans cette  grande spirale, devenue infernale


Que nos terres s’assèchent et nos âmes se fanent


L’humanité  s’égare au milieu d’un dédale


Où c’est le tout ou rien qui l’emporte et qui gagne





Alors!


Réveillons nous car l'enjeu est crucial


Et quittons à jamais cette position foetale


En redrescent le tronc vers un autre idéal





Chloé

Cat 06/04/2012 10:57



Je viens de lire et d'y répondre, je n'ai pas de solutions, si j'en avais je les aurais appliquées, ce que je sais c'est que nous sommes plusieurs à penser pareil et pourtant nous sommes tous
isolés ! notre plus grande faiblesse est celle là car des synergies, je suis certaine qu'on peut en trouver, mais ça a un coût celui de se regrouper .. et vues parfois les distances qui nous
séparent, cela ressemble à un parcours du combattant ! au fond le virtuel permet de belles et grandes rencontres, mais elles restent virtuelles



chloé 05/04/2012 21:14


Comme tu dis ce n'est pas rassurant! Ma pensée du jour: 'y a des jours où on ferait mieux de rester  couchée"! C'est pas très courageux mais ça permet de faire un pause pour regarder le
lendemain! chloé

Cat 06/04/2012 08:27



il y a des jours où il faudrait aller voir ailleurs .. bises Chloé



lutin 02/04/2012 10:33


comme j'adhère à cette pensée ce matin pour différentes raisons vécues il y a peu, non cela ne règle pas le problème

Cat 02/04/2012 11:27



et oui, cela ne règle rien !