Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 08:47

 

 

Le rien est un silence,

Une absence du tout

Une immobilité qui dérange

Ce monde qui meurt

De ce trop de tout !

 

Il n'y a rien,

que des mots qui se taisent !

Car parler pour dire le rien

C'est ne rien en dire

Comme de la mort

L'ultime du rien

 

Au delà

Au dedans

Fermer sa gueule,

Eviter de remplir,

Apurer,

Passer le mur,

Et faire la niche aux bien-pensants !

 

Rien vous dis-je

La vie s'écoule et ne retient rien,

Alors vivons  

Dans l'insaisissable du rien !

 

 

A force d'en parler, le néant finit par avoir de la consistance (Léo Ferré, Ludwig)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CatB - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

Sans importance... 26/03/2015 19:37

"Le rien".... si fragile et si puissant en même temps... paradoxal n'est-il pas vrai?...

Crainte du néant, crainte du vide qui pourtant est si rempli.... mais sans doute crainte plus vraisemblable d'inexistence finalement...

Les mots ne peuvent s'aligner lorsque ce "rien" est ressenti... ils se meurent tout simplement en des silences, en un mutisme volontaire parce que ce "rien" étant aussi "un tout" que si peu sauront/pourront en deviner et en découvrir voyelles et consonnes invisibles du regard mais non moins de l'âme...

"Rien".... n'est jamais "rien".... sauf qu'il est insaisissable... parce que sauvage et épineux....

Et oui..... " Au delà... Au dedans.... Fermer sa gueule.... Eviter de remplir.... Apurer.... Passer le mur.... "
et si tant est alors possible en nos riens et en nos silences qui n'en sont pas finalement.... essayer de ne se perdre en nos chemins que.... "rien" n'éclaire...

Merci pour ces mots Cat...

chloé 11/03/2012 19:07


ça me rappelle un texte de Raymond Devos sur le néant! belle citation de Léo ferré ! Chloé

Cat 11/03/2012 20:00



merciiiiiiiiiii