Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 07:15

 

L'année 2013 sera miraculeuse, tout semble le laisser croire, d'ailleurs pour ceux qui ont écouté celui que l'on nomme Président, il s'agit de garder optimisme à défaut de raison gardée !

Nous avons eu droit à un Président empathique, ceux qui souffrent lui en sont nécessairement reconnaissants et puis l'empathie à cela de magique qu'elle permet d'annoncer sans le dire vraiment que le coup de pied au cul va continuer à être donné et même plus vastement encore, car le cadeau n'a nulle raison de ne pas être partagé par le plus grand nombre.

Ce qui est rassurant ce sont néanmoins ces petites phrases, pleines de bonnes intentions du style "je ne dévierai pas" qui évidemment prouvent s'il en est besoin que les mêmes effets généreront les mêmes résultats à savoir le merdier et 2013 en verra apparemment l'apothéose.

Ceci posé, il va s'agir de se débrouiller avec ça pour tenter de conserver le moral dans un pays normal dirigé par un président normal, sachant que comme son nom l'indique le fond a un fond et qu'une fois touché, il est invariable qu'il faille remonter .. Certes, le temps d'émergence n'est pas précisé mais c'est un détail.

Raison pour laquelle je ne modifierai pas grand chose à mon texte de 2012 sur le même sujet et ne rajouterai pas à l'hypocrisie ambiante qui consiste à souhaiter des vœux pieux qui d'ailleurs forcément jamais ne se réalisent. Je laisse à d'autres les "bonnetheureuseannéeeeeeee" et ce qui va avec.

De fait 2013 sera sans doute pire que 2012, le bordel ambiant continuera à enfler à peu près à la même cadence que les banques continueront à s'enrichir tout en appelant le bon peuple via l’État à les renflouer : crises obligent

En conséquence :

- Le chômage bat son plein turlututu chapeau pointu,

- les retraités comme les pauvres pensent que tôt ou tard on finira par les parquer loin des regards de la bien pensance ambiante qui a si peur de sa propre honte,

- les travailleurs, enfin ceux qui auront encore du taf, travailleront toujours moins pour de moins en moins,

- les exilés fiscaux continueront à se barrer, pas folles les guêpes,

- les assistés sociaux à se faire huer, ces fainéants non mais des fois,

- l'UMP à couler,

- la délinquance à s'expanser,

- les flics à se suicider

- et les restos du cœur à plonger.

Et oui en politique, rares sont les miracles, les hommes changent, les dicours et les résultats restent les mêmes et ça fait 30 ans qu'on nous sert la même chose et que sans rechigner, nous replongeons ! Trop fort !

Sinon, la délation battra son plein, Duflot s'y entend comme certains autres d'ailleurs (au moins elle a de bons petits soldats en position, si si j'en connais), tout ceci servi par des médias attentionnés craignant que nous nous ennuyassions et surtout sachant qu'il faut quand même garder présente cette chape permanente de plomb qui fait la sinistrose généralisée. Moins on a le moral, plus on a peur, moins on bouge, c'est bien connu mais heureusement Facebook nous permet notre petite révolution permanente sur les murs.

Je n'oublie pas au passage les petits veinards qui eux échapperont à ce grand merdome, ceux-là même qui en 2012 nous ont entubés avec une grande délectation et qui, en 2013, continueront à le faire. Il serait d'ailleurs bien dommage de leur gâcher le plaisir mais qu'ils se rassurent, cela n'arrivera pas, la révolution nécessite que des couilles poussent là où elles devraient pourtant être.

2013 s'annonce par conséquent plus pourrie encore que les précédentes, les dindes, chapons, huîtres etc. en auront encore payé un large tribu sans compter sans doute ceux qui se sont vautrés en bagnole à force de s'être souhaité, à coup de mauvais alcool -au delà d'un certain nombre de grammes l'alcool est mauvais-, une bonne et heureuse année dont ils ne verront pas la couleur même grisâtre.

Bref, sinon nous allons cuver tranquilles et pendant quelques jours, diétant à coup de soupes de légumes dépuratives et d'aspirine, se jurant qu'on ne nous y reprendra plus pour recommencer avec la même motivation délectable à la fin de l'année. La vie est donc décidément un éternel recommencement d'abrutissements nauséeux.

Au delà de tout ce cirque, une pensée à ceux pour qui demain sera pire qu'hier, à ceux pour qui les nuits sont froides, très froides sous les ponts même en cet hiver printanier, à ceux qui ont si peu d'espoir que souhaiter une belle année relèverait d'une honteuse outrecuidance.

Ne croyez surtout pas que je veuille du mal à qui que ce soit mais n'étant pas la bonne fée clochette ou la lutine des bisounours, vous souhaiter une mauvaise ou une bonne année n'aura absolument aucune incidence sur vous.

 

Allez sur ce bonne bourre à tous et vivement l'année prochaine qu'on remette ça !

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

cafardages 02/01/2013 18:47


et le pire c'est que ton tableau noir semble complètement probable !

Cat 02/01/2013 18:53



sauf miracles, je crains qu'il soit très proche de notre réalité ! désolée



chloé 01/01/2013 11:52


Un regard plein de lucidité comme toujours Cat. Que cette année qui commence laisse entrevoire un peu d'espoir et que nos actes au quotidien ne se limitent pas à de belles paroles et amène chacun
d'entre nous à être concerné et à retrousser ses manches! Pas besoin d'aller bien loin pour cotoyer la misère, la solitude et le désespoir. Je t'embrasse.chloé

Cat 01/01/2013 11:55



Nous sommes d'accord sur le "nos actes au quotidien", que chacun fasse avec ses moyens mais surtout le fasse .. et la solitude, le désespoir, la misère sont à nos portes, quelquefois même en les
ignorant .. et oui la pudeur se cache souvent ! Bises Chloé !